• Chapitre 3

    Le lendemain, lorsque Roku revint de son rendez-vous quotidien avec Takeshi, Kyuu ne l'attendait plus derrière la porte. Il était installé dans le divan, regardant distraitement la télévision, mais ça ne l'empêcha pas de lui poser des questions dès qu'il s'approcha de lui.
     
    - Alors ? Comment ça s'est passé ?
    - Très bien, répondit simplement Roku. Et toi ?
    - On s'en fout de moi ! Je suis en retenue, que veux-tu qu'il m'arrive ? Je veux savoir tout ce que tu fais avec lui !
    - Et bien, euh, on s'est embrassé...
     
    Cette simple révélation sembla ne pas plaire du tout à Kyuu, alors il rattrapa vite le coup.
     
    - Enfin, on a surtout parlé. Voilà.
    - Si jamais il ne me plait pas, tu arrêteras de sortir avec lui ? Demanda-t-il sérieusement.
    - Tu ne l'as même pas encore rencontré ! Tu vas voir ce soir, je suis sûr que même toi tu ne trouveras rien à redire.
     
    Pendant qu'il se préparait pour sortir, Roku se sentait incroyablement anxieux. Déjà, c'était la première fois qu'il était invité au restaurant. Mais aussi, il craignait que Kyuu se montre injuste avec Takeshi. Connaissant son frère, il serait capable de gâcher la soirée en essayant de prouver qu'il avait raison. Et puis, le moindre détail le faisait douter. Il n'arrivait pas à décider ce qu'il allait mettre. Il dévalisa l'armoire et opta finalement pour un pantalon simple et une chemise de Kyuu.
     
    - Il a dit de ne pas nous mettre sur notre trente-et-un, dit-il en se regardant dans le miroir, ayant entendu son frère entrer dans la chambre. Mais c'est peut-être trop simple ? Tu me trouves comment ?
    - Très... bien, répondit-il évasivement en remettant de l'ordre dans l'armoire.
    - Tu as hésité ?
    - Non, c'est juste que, je trouve que tu en fais trop.
     
    Roku hésita un instant, se disant que c'était le meilleur moment pour en parler.
     
    - Moi j'aimerais bien que toi, tu fasses un effort. Je voudrais que tu lui laisses réellement une chance. Que tu n'essayes pas de le pousser à bout... Si tu le fais fuir, je serais vraiment triste...
     
    Kyuu soupira en refermant l'armoire. Il ne voulait surtout pas que son petit frère le déteste. Avait-il vraiment le droit de gâcher ses relations avec les autres ? Non. Même si il n'en pensait pas moins.
     
    - D'accord. Je ne tenterai pas de le faire fuir.
     
    Se sentant un peu plus rassuré, le cadet le remercia en embrassant furtivement sa joue.
     
    - Super ! Prépare-toi maintenant, on va bientôt y aller.
     
    Lorsqu'il quitta la chambre, Kyuu toucha doucement sa joue en soupirant une deuxième fois. Il devrait sans doute vraiment prendre du recul et ne pas partir avec un a priori au rendez-vous. Cependant, il savait que même si il était aussi parfait que Roku ne le décrivait, il ne pourrait pas apprécier Takeshi. Comment pourrait-il accepter quelqu'un qui lui enlève son jumeau ?
     
    Kyuu et Roku marchaient vers le petit restaurant quelques rues plus bas que leur maison. Le plus jeune jubilait malgré son anxiété, l'autre n'exprimait pas un grand enthousiasme. Ils étaient censés se retrouver à l'intérieur du restaurant, et lorsqu'ils y entrèrent, Roku remarqua directement que Takeshi était arrivé le premier.
     
    - C'est lui, souffla-t-il à son frère.
     
    Mais lorsque Kyuu vit la table désignée, il se stoppa net.

    - Non, lâcha-t-il catégoriquement.
    - Hein ?
    - Hors de question !
    - Mais... Fit Roku, confus. Pourquoi?

    Son frère semblait prêt à laisser une chance à Takeshi il y a encore quelques secondes. Alors pourquoi ce brusque changement ? Il eut la réponse bien vite.

    - Quel âge il a ? Il est beaucoup plus âgé que toi !
    - Il... Il a 30 ans, ce n'est pas tant que ça... Se défendit Roku. Et de toute façon, je trouve que ce n'est pas important... N'oublie pas que tu avais dit que tu ferais un effort !
    - Mais...
    - S'il te plait !
     
    Kyuu serra les dents. C'était au prix d'un grand effort qu'il n'allait pas crier sur cet homme de laisser son frère tranquille. Justement, Takeshi avait tourné la tête vers eux et attendait, curieux.
     
    - Roku, reprit l'ainé en bouillonnant de colère, je ne pense pas qu'un homme de cet âge recherche une relation saine avec un jeune comme toi. C'est malsain. Je t'avais dit que c'était sûrement qu'un pervers ! Viens, on s'en va.
     
    Il attrapa son jumeau par le poignet et l’entraîna vers la sortie, mais une fois arrivés dehors, ce dernier résista.
     
    - Tu ne l'as même pas rencontré !
    - Pas besoin, je sais qu'il n'est pas fait pour toi !
    - Ce n'est pas à toi de le décider !
     
    Les gens qui se promenaient dans la rue tournaient la tête vers eux, mais ils n'y firent pas attention, c'était déjà mieux que de faire une scène dans le restaurant. A présent aussi en colère que lui, Roku se libéra.
     
    - Tu es juste borné ! Son âge n’est pas si important, tu as juste pris le premier prétexte pour le détester ! Tu n'as qu'à rentrer, toi. Moi, je reste avec Takeshi-san !
    - Tu préfères rester avec un homme que tu connais à peine ?!
    - Oui !

    La réponse était sortie naturellement mais il regretta d'avoir été si tranché lorsqu'il vit que ça blessait son frère. Néanmoins, il resta campé sur sa position, ne comptant pas se laisser faire sur ce coup-là. Pendant un moment, Kyuu sembla à court de mots, peu habitué à voir son petit frère lui tenir tête. Ils s'affrontèrent encore du regard quelques instants lorsque l'ainé tourna les talons. Même si il avait gagné, le cadet n'en était pas du tout satisfait. Il aurait voulu le rattraper, lui faire comprendre ce qu'il ressentait, mais il se contrôla et se dirigea plutôt vers le restaurant. C'était Kyuu qui était en tort après tout. C'était lui qui devrait le rattraper en s'excusant d'être si injuste. Takeshi n'avait pas bougé, mais il semblait rassuré en voyant Roku revenir.

    - Kyuu est parti ? Demanda-t-il.
    - Hm… J’aurais dû le prévenir pour votre âge… Il n’a pas confiance en vous...
    - Ce n'est pas grave, il lui faut peut-être un peu de temps. Assieds-toi.

    Roku hésita réellement. Il se sentait mal, d'avoir contrarié et blessé son frère, d'être retourné auprès de Takeshi en délaissant délibérément son jumeau. Il risquait de lui en vouloir énormément.

    - Roku, tu as dit toi-même que ça risquait d'être difficile. Mais tu dois aussi penser à ton bonheur à toi. Et si tu ne le brusques pas un peu, il risque de ne jamais te laisser partir. Il faut qu'il comprenne que tu as le droit de voir d'autres personnes que lui !
    - Vous... Vous avez sans doute raison.

    Finalement, il s'assit. Autant il se sentait coupable, autant il devait avouer que Kyuu l'avait terriblement déçu. Il n'avait même pas pris la peine de rencontrer Takeshi. Il restait borné, alors qu'il savait que c'était important pour lui.

    - C’est dommage, j’aurais bien aimé discuter avec lui, reprit Takeshi, semblant un peu déçu. Quand tu m’as demandé à ce qu’il puisse venir aussi, et avec tout ce que tu m’as dit sur sa possessivité, je me suis douté que cette rencontre serait importante…
    - Je suis désolé, répondit automatiquement Roku.

    Takeshi secoua la tête.

    - Tu n’as pas à être désolé. Je suis juste déçu de ne pas avoir pu le convaincre. Je parie qu’il va tout faire pour qu’on rompe maintenant, n’est-ce pas ?

    Le cadet tordait la nappe sous la table. Oui, Kyuu ne laisserait pas cette histoire comme ceci, il ferait tout pour mettre un terme à cette relation. Mais il ne supportait pas l’idée de perdre le premier homme qui était tombé amoureux de lui juste parce que son frère l’avait décidé.

    - Il sait qu’il est très important pour toi, continua de déduire Takeshi, et il va sans doute s’en servir pour que tu fasses ce que lui veut, et non toi.
    - Je… Je le convaincrai ! Répondit Roku. Et même si il reste borné, je ne céderai pas cette fois !

    Takeshi sourit, satisfait et rassuré.

    - J’espérais entendre une réponse comme ça. J’avais peur que tu ne veuilles plus de moi.
    - Je veux toujours de vous, balbutia maladroitement le cadet en rougissant.

    Ce ne serait pas facile, mais il était déterminé à ne pas céder Takeshi pour Kyuu. Takeshi avait raison, si il ne faisait rien, son frère ne le laisserait jamais voir d’autres personnes car personne ne serait assez bien pour lui. Il adorait Kyuu, mais il voulait sortir de leur bulle de solitude. En espérant que ce soit bénéfique pour son jumeau aussi.

    - Tu es très élégant, le complimenta Takeshi pour changer de sujet.

    Le plus jeune sourit à son tour. Quitte à être resté, autant en profiter pour passer une bonne soirée. Heureusement, Takeshi semblait ne pas le tenir responsable du comportement impoli de son jumeau. Il essayait même de lui faire oublier cet incident, se montrant aussi gentil et agréable que d'habitude.

    Lorsqu'ils sortirent du restaurant, l'inquiétude qui s'était cachée quelque part durant le repas remonta d'un coup. Il n'était pas sûr de vouloir refaire face à Kyuu. Takeshi dut sentir son hésitation car il resta près de lui.

    -Je te proposerais bien de dormir chez moi, avoua-t-il. Mais je ne pense pas que ça arrangerait la situation, au contraire.
    -N-non... Mais merci...

    C'est donc seul que Roku rentra chez lui. La maison était silencieuse et plongée dans l'obscurité. Kyuu ne l'avait sans doute pas attendu et était parti se coucher. A moins qu'il ne soit pas rentré ? Inquiet à cette pensée, Roku monta rapidement les escaliers sur la pointe des pieds. En ouvrant la porte de sa chambre, il se rassura en voyant la silhouette familière de son frère couchée dans son lit. Il ne savait pas comment il aurait réagi si il n'avait pas été là. Rien qu'émettre cette hypothèse l'horrifiait. Mais il était bel et bien là, même si il lui tournait le dos. Bien qu'il savait qu'il ne dormait pas, le cadet fit le moins de bruit possible en traversant la chambre. Lorsqu'il eut enfilé son pyjama, il retourna auprès de son frère. Après y avoir réfléchi, il s'était dit qu'il ne voulait pas attendre que Kyuu s'excuse, car borné comme il était, cela pourrait prendre du temps. Sauf que lui ne supportait pas cette situation et voulait la régler au plus vite.
     
    - Kyuu ? Je sais que tu ne dors pas.
    - Je t'ai dit que cet homme était dangereux, et tu ne m'as pas écouté, lâcha l'ainé sans se retourner, visiblement encore très remonté. Tu as dit que tu préférais passer du temps avec lui ! Et bien, vas-y, mais ne me parle plus !
     
    Le cadet serra les poings, ayant compris la stratégie de son jumeau. Il devait être persuadé qu'il gagnerait si il devait choisir entre lui et Takeshi, donc il s'en servait pour faire du chantage. Il devait vraiment être blessé qu'il ait choisi son adversaire plutôt que lui un peu plus tôt.
     
    - Je continuerai à voir Takeshi-san, même si tu ne me parles plus.
     
    Roku attendit un moment au milieu de la pièce, immobile, mais Kyuu ne répondit plus. Un peu maladroitement dans la pénombre, il rejoignit son propre lit, le cœur serré. C'était mieux comme ça, se répéta-t-il pour se convaincre. Kyuu allait finir par accepter qu'il s'éloigne un peu, c'était nécessaire qu'il passe par là.

    Chapitre 4 >>


  • Commentaires

    1
    Lundi 23 Janvier à 21:47

    Ah, que dire sur ce chapitre ?^^

    Déjà, le comportement de Kyuu: on sent bien qu'il veut bien faire mais que c'est difficile pour lui. 
    D'ailleurs, je ne sais pas vraiment de quel côté me mettre. D'une part, ça serait bien que Kyuu laisse un peu de liberté à son frère, mais d'un autre côté, il a raison, on ne connaît rien de Takeshi, et il m'a semblé un peu plus mystérieux et inquiétant dans ce chapitre. J'ai trouvé qu'il encourageait peut-être un peu trop Roku de laisser tomber son frère, et je n'aime pas trop ça^^ J'espère quand même que Takeshi ne se moque pas de Roku, et ne veut pas abuser de lui... Mais j'avoue que je commence à avoir des doutes (comme Kyuu d'ailleurs^^). Enfin, si le but est qu'on hésite nous-mêmes en tant que lecteur, c'est gagné, parce que ça marche bien xD

    Je trouve que tu parcours bien toutes les émotions que l'on peut ressentir dans ces moments-là. On sent que tu gères bien ces personnages. Le style est toujours très bon et il n'y pas de fautes d'orthographe...

    Encore une fois, j'attends la suite pour voir comment ça va finir... 

    2
    Koyuki
    Mardi 7 Février à 21:36

    J'adore l'évolution des personnages ! Entre Roku qui essaie de s'imposer, d'avoir son indépendance et Kyuu qui se rend compte qu'il doit partager son frère, on a un contraste très intéressant à voir !

    Ce chapitre était encore très bon et je crois que ta manière d'écrire est parfaite pour raconter l'histoire. J'avoue qu'il m'en faut peu pour décrocher et là, le fait que je vienne de lire les trois chapitres d'un coup, ce n'est pas rien !

    Pour Takeshi, c'est dingue mais j'arrive pas à me faire un avis sur lui ! Il a l'air super sympa mais il garde une part de mystère qui me fait douter. Je suis obligée de réserver encore mon jugement en ce qui le concerne !

    En tout cas, ces trois premiers chapitres étaient super, je vais voir la suite !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :