• Chapitre 5

    Le lendemain, lorsque Roku annonça à Takeshi qu'il pouvait encore venir chez lui si il le voulait vu l'absence prolongée de ses parents, il sembla heureux qu'il lui propose de lui-même et accepta avec plaisir.

    - Pas de changement pour Kyuu ? Demanda-t-il en chemin.
    - Non, avoua Roku en essayant de ne rien laisser paraître. J'ai trouvé un couloir désert pour le temps du midi, comme ça on ne me voit pas manger seul.
    - Tu sais que tu pourrais aussi en profiter pour te rapprocher d'autres personnes... Tu es peut-être timide, mais tu es vraiment gentil. Ton plus gros problème, c'est ton frère, sans lui tu t'intégrerais facilement.
    - Je ne considère pas Kyuu comme un problème ! S'offusqua-t-il, ne voulant surtout pas que son jumeau pense une chose pareille.
    - Tu dis ça juste pour ne pas le blesser. Mais bon, n'en parlons plus.

    Ils étaient arrivés devant la maison et Roku se força d'oublier cette conversation pour ne pas paraître agacé. Kyuu pouvait avoir le pire comportement du monde, il n'appréciait toujours pas qu'on le critique. Et pourtant, il était incapable de défendre le comportement actuel de son frère. Il espérait que son jumeau se remette vite en question, pour que Takeshi ait une meilleure image de lui au plus vite.

    - Tu me montres ta chambre ? Demanda Takeshi, curieux, avant qu'ils n'aillent dans le salon.
    - Euh... Ok...

    Un peu gêné, le plus jeune l’entraîna dans sa chambre. Takeshi ne fit pas de remarque mais demanda lequel était son lit, pour ensuite s'y asseoir et faire signe à Roku de l'y rejoindre. C'est ce qu'il fit, et le plus âgé commença alors à l'embrasser. Mais Roku se rendit directement compte que ce n'était pas comme d'habitude. Lorsque Takeshi l'allongea sur le lit, il eut un mouvement de recul.

    - Tu as peur ? Demanda-t-il.
    - P-pourquoi tu demandes ça ? Balbutia Roku, inquiet de se douter où il voulait en venir.

    Takeshi rit un peu mais ne se redressa pas.

    - Je crois que tu le sais très bien. C'est normal d'avoir peur la première fois, mais tu as confiance en moi non ?
    - Il... Il faut au moins attendre un mois ! Lâcha Roku, se souvenant des paroles de son frère.
    - Pourquoi ? S'étonna à son tour Takeshi.

    Mort de gêne, et sans doute aussi rouge qu'une tomate, Roku secoua la tête. Si il disait que c'était pour convaincre Kyuu, il lui dirait encore qu'il se faisait manipuler.

    - Tu sais, j'attendrai que tu sois prêt, finit par reprendre Takeshi. Mais tu n'auras pas moins peur même si tu attendais plusieurs mois, tu ne fais que stresser davantage. Et puis...

    Il attrapa la main du plus jeune et la conduisit jusqu'à son entre-jambe. Encore plus gêné si c'était possible, Roku récupéra sa main.

    - J'ai vraiment envie de toi, alors ne me fais pas attendre trop longtemps.
    - Je suis désolé...

    Finalement, Takeshi se redressa. Malgré qu'il était soulagé de savoir qu'il était prêt à attendre, Roku culpabilisait un peu de sans doute le décevoir. C'était normal, il avait 30 ans, ça devait être quelque chose de naturel pour lui, il aurait dû y penser.

    - Est-ce que... Tu as eu beaucoup de conquêtes avant moi ? Demanda-t-il alors.
    - Ce n'est pas important, Roku. Je n'ai pas envie d'en parler.

    Roku s'était déjà demandé si il sortait tout juste d'une rupture difficile, mais il ne semblait toujours pas vouloir lui dévoiler plus sur son passé. Ne voulant pas l'embêter, il n'insistait jamais. Il chercha donc un autre sujet de conversation, jetant sans pouvoir s'en empêcher un coup d'oeil vers l'entre-jambe de son petit-ami.

    - Tu hésites quand même ? Demanda-t-il avec un petit sourire. Si tu veux y aller doucement, il existe d'autres moyens, plus faciles, pour me soulager.
    - Je... Je ne sais pas si je...
    - Je t'apprendrai.

    ...

    ***


    Encore un peu sous le choc de ce qu'il venait de faire, Roku attendait dans le divan le retour de Kyuu. Ce qui arriva encore plus vite qu'il ne le pensait. Son grand frère se posta directement devant lui, déjà en colère, et il se leva pour lui faire face.
     
    - J'ai vu Takeshi sortir de chez nous. Tu l'as laissé entrer ici ?!
    - Oui. Déjà hier, avoua-t-il.
    - T'es idiot ou quoi ?! Il aurait pu te faire n'importe quoi !
    - Justement... On a parlé de... tu sais quoi. Et il est d'accord pour attendre.
    - Vraiment ?

    Kyuu l'observa quelques instants et il attendit, anxieux. Il préféra ne pas raconter qu'ils n'avaient pas rien fait non plus.

    - Tu peux me redire ça en me regardant dans les yeux ?

    Roku ne put s'empêcher de déglutir. Il n'arriverait pas à cacher son trouble, surtout pas à lui. Kyuu lisait en lui comme dans un livre ouvert.

    - Il a dit qu'il voulait bien attendre, répéta-t-il rapidement en fixant un point entre ses yeux.
    - Vous n'avez rien fait ?
    - Rien, répondit-il d'une voix qui ne lui semblait pas assez assurée.

    Kyuu s'avança du pas qui les séparait et l'attrapa par les épaules.

    - T'es un très mauvais menteur ! Qu'est-ce que vous avez fait ?!
    - J-je l'ai juste... aidé...
    - COMMENT CA, TU L'AS AIDE ?!
    - I-il a dit qu'il était près à attendre, je pouvais au moins faire ça pour le remercier !
    - Ouais mais si tu le soulages quand même en attendant, ça ne compte pas ! T'es vraiment idiot ! Je... Je ne le laisserai plus jamais te toucher !

    Il était tellement énervé qu'il paraissait fou. Roku savait qu'il ne disait pas ces paroles à la légère et qu'il allait réellement empêcher Takeshi de l'approcher.

    - Tu n’as pas le droit de te mettre entre nous !

    - Si, j’ai le droit ! Je fais ça pour te protéger, tu…

    - Ce n’est pas vrai ! Ce n’est pas pour moi que tu fais ça, c’est parce que toi tu as peur de te retrouver seul !
     
    Roku se dégagea de son emprise et se dirigea vers la porte. Il était déjà à bout de nerf que son frère le niait ainsi, et maintenant qu’il s’énervait contre lui dans un moment où il aurait particulièrement besoin de son soutien, il se sentait profondément blessé.
     
    - J'en ai assez ! Cria-t-il. Ne viens plus me voir tant que tu ne te seras pas remis en question !
     
    Il sortit et claqua la porte derrière lui. Son frère était tellement possessif avec lui que ça en devenait malsain, lui-même s'en rendait compte, et si la seule façon de le gifler mentalement était de partir, il était prêt à le faire.
     
    - Roku ! Attends ! S'il te plait, reviens !
     
    L'ainé avait rouvert la porte mais ne se lança pas à sa poursuite. Roku continuait sa marche sans se retourner. Il aurait dû faire ça beaucoup plus tôt, prendre le dessus sur la situation. Il sentait déjà que Kyuu était prêt à abandonner.
     
    - Tu l'aimes à ce point plus que moi ?
     
    Roku accéléra le pas, puis se mit à courir. Si seulement Kyuu n'était pas aussi jaloux, tout aurait été bien plus facile. Sortir avec quelqu'un n'était pas censé l'éloigner de lui, c'était à cause de lui que ça se passait comme ça ! Il ne ralentit que beaucoup plus loin et réfléchit à la situation, haletant. Il ne pouvait plus faire marche arrière. Il voulait voir Takeshi, mais il ne connaissait pas son adresse. Il n'avait même pas son numéro de téléphone. Mais il savait où il travaillait. Peut-être restait-il encore quelques employés qui pourraient le renseigner ? Avec cette idée en tête, il alla prendre le métro, ayant heureusement un peu d'argent sur lui.

    Kyuu regrettait déjà de ne pas l’avoir poursuivi. Mais il n’avait pas osé. Il essaya de se convaincre que Roku se trompait, que ce n’était pas par égoïsme qu’il agissait comme ça mais bien pour le protéger, mais il n’en était plus aussi convaincu. C'était vrai, il avait peur de voir son jumeau s'éloigner. Il ne voulait pas se retrouver seul, il préférait que Roku ne reste qu'à lui. Il se sentait tellement blessé qu'il en était venu à nier son frère, espérant qu'il ressente la même douleur que lui et revienne auprès de lui. Il attrapa sa tête dans ses mains, perdu. Qu’avait-il fait ? Au lieu de récupérer son petit frère, il l’avait fait fuir. Il était conscient que son chantage était enfantin, mais il avait cru… Il avait cru que Roku tenait tellement à lui qu’il aurait laissé tomber cet inconnu pour lui. Mais il aimait cet homme, au point de lui tenir tête, lui qui d’habitude l’écoutait sans se poser de questions. Lui qui était si timide avait même fait quelque chose de gênant pour soulager l’homme qu’il aimait. Roku prenait son indépendance… et il détestait ça. Avec horreur, il se rendit compte que ce n’était sans doute pas normal, qu’il aurait dû au contraire l’encourager.

    - Mais cet homme est dangereux, murmura-t-il pour essayer de se convaincre.

    Et si il ne l’était pas ? Avait-il le droit d’empêcher Roku de s’épanouir uniquement parce que lui avait peur ?

    ***

    Au moment où Roku arrivait devant les bureaux de l'entreprise, deux hommes sortaient de la porte principale et il se jeta sur eux.
     
    - Excusez-moi, connaissez-vous un Takeshi qui travaille ici ?
    - Oui, mais il est rentré depuis longtemps, répondit un des deux.
    - J'ai besoin de le contacter.
     
    Les deux hommes s'échangèrent un regard.
     
    - Je ne peux pas te donner son numéro comme ça, mais je peux l'appeler pour toi, déclara le premier homme.
    - Ce sera suffisant ! Merci beaucoup !
     
    L'homme chercha dans son répertoire, appela le numéro et lui tendit le portable. Roku attendit, impatient, mais c'est une voix de femme qui lui répondit.
     
    - Allo ?
    - Euh, est-ce que Takeshi-san habite ici ?
    - Oui, c'est sa femme à l'appareil.
     
    Roku serra le téléphone, se demandant si il s'agissait d'une erreur. Peut-être qu'un autre Takeshi travaillait ici ? Car ça ne pouvait pas être vrai, il n'était pas marié... Les deux hommes attendaient près de lui et il leur tourna le dos pour ne pas montrer son trouble.
     
    - Allo ? Que lui voulez-vous ? Insista la voix féminine.
    - Donne. Allo ? Qui est-ce ?
     
    Cette fois, c'était bel et bien la voix de Takeshi et sa gorge se serra. Ce n'était pas une erreur.

    Chapitre 6 >>


  • Commentaires

    1
    Dimanche 19 Février à 19:21

    JE SAVAIS QUE TAKESHI CACHAIT QUELQUE CHOSE !! 

    Depuis le début, il n'avait pas l'air net xD Pourtant, je ne pensais pas qu'il cachait une femme... (Je pensais qu'il aurait plusieurs conquêtes comme Roku, c'était ma petite théorie^^) La révélation est bien amenée, et surtout au bon moment (dans l'histoire, je veux dire). 

    La relation entre Kyuu et Roku se détériore encore, j'ai hâte de voir comment ça va évoluer maintenant que Roku connait le secret de Takeshi, et surtout de voir comment Kyuu va réagir. Tout ça est bien raconté, on sent que le cadet est tiraillé entre son frère et son petit ami. Et puis, j'ai bien aimé la réaction de Kyuu aussi, qui commence à douter de lui...

    Et la scène avec Takeshi, je me suis senti mal pour Roku, j'avais même peur que ça aille plus (trop) loin... Déjà là, je me méfiais...

    Enfin, encore un très bon chapitre, je suis impatient de découvrir la suite maintenant !

    2
    Koyuki
    Mardi 21 Février à 22:24

    OMG OMG OMG ! *essaie de se calmer*

    Je ne pensais pas finir dans un tel état après la lecture de ce chapitre, du coup, je reprend ma respiration et j'essaie de te faire un commentaire construit. J'essaie. Je ne suis pas certaine d'y arriver mais je vais faire au mieux.

    Déjà, c'est encore très bien écrit, je tiens à le souligner. Que ce soit au niveau du rythme, de la longueur des chapitres, de l'alternance dialogues/narration, je tiens à te dire que je trouve ça super ! Et pour la scène avec Takeshi, je trouvais que c'était bien de ne pas trop en dire, le silence était plus éloquent que les mots !

    Au début du chapitre, je pensais encore qu'on pouvait peut-être faire confiance à Takeshi, même si dans sa manière d'être avec Roku, il me paraissait trop rapide, tout en prétendant qu'il pouvait attendre. Je me disais que j'étais peut-être juste trop méfiante, surtout qu'il donnait des conseils pas complètement faux à Roku sur l'intégration.

    Kyuu, en fait, c'est toi qui a raison depuis le début pour le coup ! Alors va falloir que tu aides ton frère même si ça promet d'être compliqué !

    Et ce coup de téléphone à la fin... C'était horrible. Je ne m'attendais pas à ce que Takeshi cache une femme et j'attends encore une explication pour bien tout comprendre. Mais pauvre Roku, tout a dû se briser pour lui, c'est horrible.

    Vivement la suite en tout cas, cette histoire est très prenante et ce chapitre vient définitivement de marquer un tournant !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :